Parions Sport

Pronostic Parions Sport Match du Jour Parions Sport Listes Parions Sport Résultats Parions Sport

Loto Foot

Pronostic Loto Foot Jouer à Loto Foot Gagner à Loto Foot

Cote et Match

Pronostic Cote et Match Jouer à Cote et Match Gagner à Cote et Match

Meilleures offres

Meilleures offres paris sportifs Offre Betclic Offre Bwin Offre Betstars Offre Unibet Offre Winamax Offre PMU Offre France Pari Offre ParionsSport En Ligne Offre Zebet Bookmakers pour l'Euro 2016

Paris Sportifs

Forum Paris Sportifs

Pronostic Foot

Conseils Pronostics Foot Forum football
Cote-Football.com


Conseils Pronostics Foot

Vous débutez dans les paris sportifs et vous vous demandez sûrement comment faire de bons pronostics. S’il n’y pas de recette miracle, rentabiliser ses paris ne relève pas que de la chance : voici 10 conseils pour parier intelligemment et minimiser la part de hasard dans vos paris.

Conseil n°1 : Ne jamais parier sur son club de coeur

C’est une des règles de base du bon parieur : ne jamais parier sur son équipe préférée. La tentation est grande pour les nouveaux parieurs de faire le choix de miser sur son club de coeur mais il s’agit d’une erreur de débutant. Votre jugement sera toujours altéré par votre affect de supporter et vous empêchera d’analyser clairement la confrontation ou de toujours croire en l’exploit même quand il est quasi impossible. Gagner de l’argent grâce aux paris sportifs s’avère déjà assez complexe sans que viennent s’ajouter les émotions ! De plus vous vous éviterez une double peine : la défaite de votre équipe et une perte d’argent…Imaginons un supporter de l’OM qui s’apprête à affronter le PSG au Parc des Princes, la victoire de Marseille est peu probable mais il ne peut pas envisager de parier sur le PSG...

Conseil n°2 : Analyser les statistiques

Si vous voulez devenir un bon pronostiqueur, les statistiques doivent devenir vos meilleurs amies. Les chiffres ne disent pas tout mais ils peuvent parfois en dire long et vous guider dans le choix de votre pari. Pour commencer, regardez toujours l’historique des confrontations, il vous donne de la matière exploitable pour choisir votre vainqueur. Mais attention à bien interpréter les statistiques qui s’offrent à vous et à les analyser en détail. Différenciez bien les victoires à domicile des victoires à l’extérieur tout comme un grand nombre victoires qui remonterait à plusieurs dizaines d’années. Par exemple, si je regarde les confrontations entre l’OM et le PSG en Ligue 1, les statistiques sont à la faveur du club phocéen. En réalité, la clé de cette stat ce sont les face-à-face après les années 2010 : quand le rapport de force s’inverse en la faveur des Parisiens. Au moment de regarder la forme d’une équipe, n’oubliez pas non plus de regarder son adversité : 3 victoire d'affilée contre 3 équipes de bas tableau est moins probant que 3 victoires contre 3 équipes de haut de tableau.

Conseil n°3 : Aller à la pêche aux infos

En dehors des statistiques qui relèvent purement du sportif, recherchez la moindre information extra-sportive qui pourrait avoir une influence sur la performance d’une équipe. L’actualité du football ne doit plus avoir de secrets pour vous ! Un changement de coach ou le transfert de plusieurs joueurs peuvent influer sur la forme d’une équipe mais là aussi, c’est à vous de bien interpréter ces informations. Ces changements peuvent affaiblir le vestiaire tout comme ils peuvent apporter un nouveau souffle à l’équipe. L’un des paramètres qu’il faut absolument prendre en compte ce sont les blessés : l’absence d’un joueur clé peut dérégler une équipe mais un seul cadre absent sera moins important dans une équipe du calibre du Real Madrid que dans un club comme le FC Nantes.

La recherche d’infos signifie également la vérification des sources ! Une information qui provient du journal sportif l'Equipe a plus de chances d’être vrai qu’une rumeur lancée sur Twitter par des anonymes.

Conseil n°4 : Bien mesurer l’enjeu de la rencontre

L’enjeu du match est un paramètre capital à prendre en compte lors de votre pronostic. Un énorme enjeu peut pousser un outsider à se surpasser ou faire craquer un favori sous la pression. En revanche l’absence d’enjeu va forcément influer la performance des joueurs et une équipe sans moteur ni motivation c’est une équipe totalement différente capable de perdre contre n’importe qui. Ces cas s’appliquent surtout aux équipes qui sont déjà championnes ou au contraire déjà reléguées (ou déjà éliminées dans le cas des compétitions avec des phases de groupe). La nature de la compétition est aussi très importante : les clubs mal engagés en championnat peuvent très bien se montrer redoutable en coupe nationale ou européenne grâce à une motivation supplémentaire. Les coupes peuvent être un moyen pour ces équipes de “sauver” une saison ratée en championnat. Dans le cas contraire, les équipes prétendantes au titre peuvent lâcher rapidement ce genre compétitions dans le but d’alléger leur calendrier.

Conseil n°5 : Prendre en compte le terrain

Après la motivation et la compétition, le terrain est un élément à ne pas sous-estimer. Prêtez toujours attention à quelle équipe joue à domicile et quelle équipe se déplace. Le club qui joue à domicile, dans son stade et devant son public part normalement avec un avantage. Néanmoins, ce n’est pas toujours le cas à 100% : dans les périodes difficiles d’un club, la pression des supporters peut se retourner contre les joueurs et les rendre plus fébriles. Dernier aspect du terrain : la pelouse ! C’est surtout un paramètre important lors des matchs de Coupe de France. Quand une équipe de Ligue 1 se déplace chez une équipe de 3ème division dans un stade avec une pelouse de mauvaise qualité, cela peut fortement désavantagé les joueurs qui n’ont pas l’habitude d’un terrain en mauvais état et cela se transforme alors en véritable traquenard.

Conseil n°6 : Consulter l’avis des pronostiqueurs

Si vous n’avez pas toujours le temps ni l’envie de faire ces recherches avant de parier en ligne, pas de problèmes puisque des pronostiqueurs ou tipsters professionnels sont là pour vous aiguiller dans vos pronos. Trouver quelques tipsters à suivre qui vous paraissent fiable et qui affichent un bon retour sur investissement (ROI), en sachant qu'un ROI intéressant se situe autour de 5%. L’idéal est de consulter plusieurs avis de pronostiqueurs différents pour ensuite faire votre choix.

Conseil n°7 : Parier sur des matchs équilibrés

Le seul moyen pour vous de rentabiliser vos paris sportifs sur le long terme c’est de miser sur les matchs les plus équilibrés, sans grand favori. En effet, parier sur les “gros” face à de complets outsiders vous assurera la victoire presque à tous les coups mais ne vous permettra pas d’amasser de très gros gains. L’opposé n’est pas la solution non plus : parier régulièrement sur les outsiders avec une très grosse cote qui n’ont que très peu de chance de gagner vous fera perdre beaucoup d’argent ! Tout l’enjeu réside dans le fait de trouver un match équilibré qui oppose un léger favori à un léger outsider. De cette façon, les sommes remportées commenceront à être intéressantes pour vous sans forcément viser “un gros coup” sur chaque pari.

Conseil n°8 : Bien choisir son type de pari

Quand vous commencerez à affiner votre talent de pronostiqueur sur les paris simples, vous pourrez peut-être vous tourner vers les paris combinés ou les paris systèmes. Très appréciés des joueurs, les “paris-multis” vous permettront d’empocher de plus gros gains car la difficulté est plus élevée. Vous devrez, non-plus miser sur le résultat d’une seule rencontre, mais sur l’issue de 2 à 15 matchs. Avant de viser le sans faute avec les paris combinés, essayer d’abord le pari système, un bon compromis entre le pari simple et le pari combiné car vous pouvez tout de même gagner de l’argent sans forcément avoir le bon résultat pour chaque rencontre.

Conseil n°9 : Ne parier que sur ce que l'on connaît

Gagner un pari, c’est faire parler votre expertise du football. Mais plus que vos connaissances sur le football en lui-même ce sont vos connaissances spécifiques d’un ou plusieurs championnats qui vous feront gagner. Parier sur le championnat roumain sous prétexte de très bonnes cotes, c’est prendre un très gros risque. Vous ne connaissez sûrement pas toutes les particularités, toutes les rivalités ou encore tous les rapports de force des championnats “mineurs” et c’est normal. De plus, dans les ligues où le niveau est plus faible, les résultats seront plus aléatoires et beaucoup plus dur à pronostiquer. Dans un premier temps, il est donc conseillé d’éviter de parier sur les championnats les moins exposés : les infos extra-sportives évoquées précédemment seront plus rares tout comme les expertises de pronostiqueurs ou tipsters professionnels

Conseil n°10 : Accepter la part de chance

Jouer c’est aussi accepter de perdre ! Le 100% de réussite n’existe pas car le sport n’est pas une science et relève parfois du hasard et de l'inexplicable. C’est pour cette raison qu’il faut toujours considérer le pari sportif comme un jeu et non-pas comme un investissement.

Consultez nos pronostics Parions Sport
Consultez nos pronostics Loto Foot
Consultez les pronostics football de SOSpronostics
Consultez les pronostics football de SportyTrader



Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Avertissement

© COTE-FOOTBALL.COM 2006-2019 - tous droits réservés

-18

Les jeux d'argent et de hasard sont interdits aux mineurs. Ne misez pas des sommes d'argent supérieures à ce que vous pourriez perdre. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)

1. Bonus Foot - 125-125